Séchage de couette au sèche-linge en 2024 ?

Séchage de couette au sèche-linge ? Entretenir sa couette chez soi est l’un des critères de choix de sa couette. Certains choisissent un type spécifique de couettes juste pour pouvoir les laver et secher chez soi. 

Sécher sa couette chez soi veut dire soit l’étendre à l’aire libre ou bien au sèche-linge. Oui, dans ce cas, le sèche linge est une option aussi. Mais faites attentions, malgré son utilité, cette technique est sensible et nécessite une bonne connaissance de la qualité de sa couette ainsi que ses caractéristiques et modalités d’entretien indiqué sur son étiquette.  

Dans cet article Koala vous expliquera les avantages et inconvénients de cette méthode ainsi que sa pratique correcte pour que vous puissiez entretenir votre couette en toute sécurité. 

Les types de couettes compatibles avec un séchage au sèche-linge

La méthode de séchage au sèche linge est une option compatible avec les deux types de couettes (naturelle et synthétique). Pour vous mettre sûre, il suffit de vérifier sur son étiquette si ce séchage est recommandé pour la couette en question. 

Généralement, les couettes en garnissage synthétiques peuvent être séchées de cette manière sans aucun risque. En effet, la nature des fibres synthétiques permet un séchage plus rapide et uniforme, car elles sont plus résistantes aux températures plus élevées et par conséquent résistantes à la chaleur du sèche- linge. 

Cependant, les couettes naturelles sont plus sensibles aux températures élevées. Donc il faut les sécher à basse température pour éviter son usure et endommagement. 

Une petite astuce: vous pouvez utiliser une balle de tennis ou une balle de séchage pour redistribuer le garnissage uniformément et éviter qu’il ne forme des boules.  

En revanche, les couettes en soie ne doivent jamais sécher au sèche-linge. Les fibres de soie sont hyper sensibles et faibles et ne peuvent pas supporter la chaleur du sèche-linge. 

Séchage réussi au sèche-linge: étapes et conseils.  

Préparez votre couette: Avant de passer au séchage, assurez-vous que la couette soit parfaitement propre et délibérée de toutes les  tâches et même des résidus du liquide. Pour éviter l’apparition des taches permanentes et les odeurs désagréables possibles.

Choisissez un programme adapté: les sèche- linge détiennent des programmes de séchage adaptés aux couettes. Si le votre ne le détient pas, Koala vous recommande d’éviter le séchage à haute température et de  mettre votre sèche- linge sur le programme délicat pour qu’il prévient l’usure de votre couette pendant le séchage. 

Temps de séchage: N’oubliez pas votre couette sur le sèche linge, car ceci fera rétrécir la couette et la rendra plus rigide. Pendant le séchage, vérifiez votre couette de temps en temps  et veillez à ce qu’elles soient séchées uniformément de tous les côtés. En général, les couettes synthétiques sèchent plus rapidement que les couettes naturelles.

Pour avoir de meilleurs résultats, veillez à sortir la couette du sèche linge de temps en temps et la secouer. L’astuce des balles de tennis est toujours utile dans cette étape, afin de mieux répartir le garnissage et éviter la déformation de la couette et la formation des boules de garnissage en un seul coin. 

Sechage au seche-linge: avantages et inconvénients 

Si votre couette vous manque souvent, choisissez le séchage au sèche- linge. Cette technique de séchage ne prend pas assez du temps que prend le séchage à l’air libre par exemple. En optant pour cette option de séchage vous pourrez gagner du temps et récupérer votre couette plus rapidement. De plus, ce séchage donne en bonus un effet soft et moelleux à votre couette ce qui vous sera agréable surtout en hiver. 

Soyez prudent, une mauvaise pratique de cette méthode de séchage mènera à abîmer votre couette et la faire perdre sa forme.  

A part le séchage au sèche linge, quelles sont les autres options? 

Si vous ne voulez en aucune façon mettre votre couette en risque de déformations, vous pouvez optez pour d’autres technique de séchage, voire: 

Le séchage à l’air libre: plus simple…plus safe. 

Cette technique de séchage consiste tout simplement à étendre votre couette sur un fil de linge à l’air libre et laisser la nature mettre sa touche. Veuillez bien secouer votre couette avant de l’étendre afin de bien répartir le garnissage uniformément avant le séchage. 

Le séchage professionnel est une deuxième option qui prime aussi: Si vous voulez éviter toutes traces de séchage chez soi dont la déformation du garnissage,  les traces et taches sur la couette… vous pouvez tout simplement confiez le séchage de votre couette à un pressing professionnel pour vous aider à accomplir cette tâche.

En lire plus

Comment choisir son Oreiller en 2024 ?
Une couette naturelle ou synthétique en 2024 ?

Laisser un commentaire

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.